Couleurs et Pigments

 

Photo WIKIPEDIA Indian_pigmentsOn commence par lire les essais anciens comme les livres de Xavier de Langlais* ou de Ceninno Cennini** . Mais ces textes sont obsolètes et même s’ils sont très utiles pour comprendre les techniques anciennes il est aussi nécessaire de transcrire tout cela pour l’adapter au contexte actuel.

Aujourd’hui nos tubes des peintures contiennent des pigments de synthèse pour remplacer les minerais broyés ou matières animales rares.  Apres les essais pratiques , on passe donc à la recherche documentaire  d’abord sur la Toile  avec ces sites incontournables comme :

« Beaucoup de noms de couleur retrouvent leur origine dans l’histoire. Pour des raisons diverses les matières premières originelles ne sont plus utilisées pour faire des pigments : faible résistance à la lumière, dangereux pour la santé et pour l’environnement, maltraitance d’animaux, saigner ou d’autres caractéristiques indésirables. Au fur et à mesure ils ont été remplacés par des pigments stables possédant les mêmes caractéristiques colorantes et leurs noms originels ont été maintenus. »

Ou aussi des renseignements divers glanés cà et là comme :

Mais le plus intéressant reste les conférences du Louvre et je vous conseille  les conférences en ligne de l’historien Michel Pastoureau qui nous entraine dans l’exploration des couleurs à travers les oeuvres du Moyen âge  dans 5 vidéos :

  1. L’historien face à la couleur,
  2. Pigments et colorants,
  3. Pratiques et codes vestimentaires,
  4. Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs,
  5. La révolution bleue des XIIe et XIIIe siècles.

 

_____________________________

* « La technique de la peinture à l’huile » de Xavier de Langlais aux éditions Flammarion
** « Traité de la peinture » de Cennino Cennini  Traduit par Victor Mottez et ré édité aux éditions Facsimil  ou à lire sur google livre numérique
*** « La couleur expliquée aux artistes » chez Eyrolles