Etude : nature morte sur le motif

Nature morte à la montre

Afin de mettre en pratique ce que j’ai « appris » avec la copie de Heda, je réfléchis  depuis plusieurs semaines sur l’installation d’une composition pour une nature morte . J’ai donc choisi les objets en corrélation avec ma peinture précédente. Je souhaitais y mettre des verres, pour les transparences, des reflets avec des objets métalliques et un drapé . J’ai opté pour un drapé rouge car ayant rencontré beaucoup de problèmes avec la nappe blanche , je souhaite tester le drapé avec une autre couleur. Le napperon en dentelle de Gand , c’est un rappel aux peintres flamands et c’est pour la difficulté, la montre est un objet qui était aussi dans la composition de Heda mais c’est aussi un objet-souvenir et le symbole de ma course avec le temps qui passe…

Après avoir fait plein de petits croquis , j’ai ensuite entrepris le dessin d’étude qui me servira au report sur mon support en bois enduit.  J’ai commencé au graphite mais j’ai eu envie d’y mettre un peu de couleur et  je me suis amusée à faire les rouges aux crayons de couleur , cela me servira pour la peinture .

En travaillant sur le motif, on se rend immédiatement compte de l’importance de ce genre d’exercice, pour apprendre à l’oeil à traduire ce qu’il voit , surtout pour les reflets , et à travailler avec les variations de lumière. Lorsque l’on fait un copie , on se concentre sur la technique uniquement, on essaie de comprendre les gestes du peintre,  on plonge dans l’univers passé car, le peintre à déjà fait le travail d’observation et de synthèse, ce qui simplifie la tache. Il n’y a pas de recette pour faire une copie, pas de méthode, il faut se confondre et apprendre.

Rien n’est facile et cela fait plusieurs semaines que je travaille sur cette composition, l’éclairage et  l’étude …

Bon la première étape passée, je pense maintenant à l’étape peinture :

Je vais limiter ma palette à des gris colorés et du rouge …

voici l’installation

DESSINetudeRougeNoir

installation nature morte

installation nature morte

 

J’espère pouvoir montrer la seconde étape avant la fin de l’année

Je remercie tout ceux qui m’encouragent et m’envoient de gentils messages

à bientôt

4 réflexions au sujet de « Etude : nature morte sur le motif »

  1. Réjane

    Joli projet 😉

    « Rien n’est facile et cela fait plusieurs semaines que je travaille sur cette composition, l’éclairage et l’étude … »

    Même « combat »…j’en suis toujours à chercher la meilleure façon d’éclairer ces natures mortes : pas si simple :/
    Je me demande si je ne vais pas tester avec des bougies 😀 😀

  2. isabelle Auteur de l’article

    Merci Réjane,
    La peinture avance tout doucement, mais c’est surtout un vrai terrain d’essai.
    Sur ce coup là, un regard extérieur me serait bien utile, je le fais sur la base de ce que j’ai appris avec le Heda .
    Mais si la copie permet de comprendre la technique, le travail sur le motif laisse beaucoup d’incertitude.
    bon courage dans ce que tu as entrepris…

Les commentaires sont fermés.