Une œuvre, un regard, une émotion …

AUTOPORTRAIT

Ce tableau est considéré comme un autoportrait d’Andrew Wyeth, certes bien particulier puisqu’il n’y a aucun visage, mais il y a l’âme du peintre.  Toutes les oeuvres de cet artiste  sont chargées d’émotions et de sentiments, comme le célèbre tableau « le monde de Christina » mais dans celui-ci , c’est de sa vie dont il est question. L’auteur a peint cette oeuvre après une opération très difficile où il a failli perdre la vie.  Une longue convalescence a suivi, où il parcourait la colline aux abords de sa maison chaussé de ces bottes. (suite…)

Mes « gallicanauteries »

C’EST LE PIED!

Dans la continuité de l’article sur les mains, j’espérais faire de nouvelles trouvailles sur Gallica à propos de nos petits petons ou plutôt  avec les arpions de beaux athlètes , mais je n’ai trouvé que quelques illustrations . Rassurez-vous, je vais vous donner d’autres pistes pour prendre votre pied.
(suite…)

Une œuvre, un regard, une émotion …

Portrait of a Young Lady

Ce portrait dessiné à la craie sur un papier de 47.9 x 35.6 cm, a attiré mon attention au détour  d’une de ces promenades virtuelles sur la toile.  La délicatesse de ce visage, la finesse du traité et le rendu de la lumière … tout dans ce dessin m’a plu. Plein de questions se sont posées, auxquelles je n’ai pratiquement pas trouvé de réponse. Qui est  Florence K. Keller ? l’inscription « Paris mars 1892 » au dessus du portrait ne m’a pas aidé à trouver la réponse. Elle semble très jeune sur ce dessin, moins de 20 ans certainement, cela situe un peu sa date de naissance. (suite…)