Le style narratif de Paula Rego

C’est en découvrant le travail de Paula Rego à l’Orangerie  : « contes cruels » que j’ai eu envie d’explorer les bases de données pour trouver à travers le conte, les artistes qui ont été la source d’inspiration d’une grande partie de son travail. 

Les créations de l’artiste sont franches et sans concession. Elle peint, dessine, grave et sculpte la cruauté de la vie actuelle au travers des animaux, des contes, de la littérature ou du théâtre.  Elle nous livre  dans ces satires sa vision de la vie . 

Je vous laisse découvrir quelques vues de l’exposition dans la galerie de Périples et pérégrinations

La cruauté

Elle aborde dans ces peintures  des scènes de vie quotidiennes, mais son sens aigu de l’observation nous emmène vers des thèmes comme les réprimandes, le crime, ou la guerre à l’instar de Goya dans ses « los caprichos » ou Gustave Doré dans certaines de ses illustrations.

L'animalité

Elle transforme l’animal en humain ou l’humain en bête sauvage , selon son inventivité ou selon le message qu’elle veut nous faire parvenir tout comme Odilon Redon, Gustave Doré ou Grandville.

L'imaginaire

Bercée par les contes populaires portugais ou plongée dans la littérature  des contes en Angleterre elle illustrera plusieurs séries de contes  et de comptines  avec des accents cruels, une interprétation très fantasque sous la forme d’aquatinte.

Influences

Le conte qu’il soit féérique, drôlatique, cruel ou fantastique,  est un mine pour les créateurs. Nombreux sont les artistes qui ont puisé leur inspiration dans l’illustration des contes.

 Goya,  avec sa série gravures sur les caprices (voir collection)

Gustave Doré  et sa ménagerie parisienne qui témoignait d’un grand sens de l’observation pour la vie et les mœurs de l’époque.

Vous trouverez la totalité des illustrations sur Gallica

Ainsi que plein d’autres illustrateurs et je ne citerai ici que quelques uns car la liste est longue comme Grandville avec :

Scènes de la vie privée et publique des animaux : études de moeurs contemporaines. Vol. 1  et Vol.2

Redon, Deluc, Rackham … dont voici quelques œuvres

Qui ne sont pas sans rappeler certaines illustrations ou peinture de Paula Rego.

Vous l’avez compris:  voila une artiste qui vaut vraiment la peine qu’on s’y intéresse  et la femme-artiste  a bien d’autres facettes à découvrir.

%d blogueurs aiment cette page :