Feuilleter le carnet de croquis d’un peintre est toujours une belle découverte. Cela permet d’être plus attentif au moindre détail lorsqu’on décide, nous aussi, de sortir notre carnet (scène de vie, paysage, animaux ou sculptures …) à l’instar de ces artistes.

Grace aux données numérisées et disponibles sur le Net, on peut trouver de nombreux carnets comme ceux très connus de Delacroix (reproduits et publiés) ou de Degas

Les dessins ci-dessous sont issus du carnet d’Anne-Louis Girodet.

Idée à croquer

croquis de Girodet femme dessinant

Je vous présente quelques dessins tirés du carnet de Girodet lorsqu’il était à Rome entre 1790 et 1792. Vous pouvez feuilleter la totalité sur Gallica.

L’œuvre de Girodet se situe à la charnière des deux grands courants artistiques du début du XIXe siècle : la peinture néoclassiqueet la peinture romantique. La recherche de la beauté idéale selon les canons classiques l’inscrit dans la lignée des peintres néoclassiques davidiens dont il est avec Antoine-Jean Gros, François Gérard, et Jean-Auguste-Dominique Ingresl’un des principaux représentants, alors même que, par une forte volonté d’innovation, il imprègne ses peintures d’une grâce et d’une poésie singulière qui préfigure le romantisme.  (lire la suite sur Wikipedia …)

Liens


%d blogueurs aiment cette page :