Au Musee Condé de Chantilly on peut admirer un tableau de Raphael dans une petite salle ronde juste à coté du magnifique portrait de Simonetta Vespucci de Piero di Cosimo. Voila déjà  2 bonnes raisons de visiter le domaine.

Le Raphael

vierge jouant avec un voile au dessus d'un bébé, Homme en arrière plan
La Vierge de Lorette de Raphael
Vierge de Lorette de Raphael

Le tableau aurait été commandé par le banquier Agostino Chigi pour sa chapelle personnelle dédiée à la Vierge de Lorette à Santa Maria del Popolo, décorée par Raphaël lui-même.

Vasari la décrit de la façon suivante : « la Vierge couvre d’un voile son fils. Celui-ci est d’une telle beauté que l’expression de son visage et tout son corps témoignent qu’il est vraiment le fils de Dieu. Non moins beau, le Visage de la Vierge, d’une suprême perfection, exprime une sainte joie. Saint Joseph, les deux mains appuyées sur un bâton, contemple, pensif, le roi et la reine du Ciel, avec toute l’admiration d’un saint vieillard. »  

Source Wikipedia

Etapes de copie du tableau de Raphael

Il y a quelques années j’ai tenté une copie pour aborder les techniques de peinture sur bois à la manière de Raphael.

Pour faire cette copie, j’ai d’abord essayé de rassembler le plus de renseignements sur les techniques anciennes et sur le tableau lui-même. Ce tableau a été restauré plusieurs fois dans le passé ce qui a bouché le dessin de fond, Joseph, à l’arrière-plan avait même disparu pour re-apparaitre lors d’une restauration.

J’ai donc fait cette copie d’après ce que je voyais, le résultat n’a pas été à la hauteur de mes attentes, principalement par manque de maitrise des glacis. 

Voici en 4 étapes comment j’ai abordé le travail : J’ai préparé une planche avec de la colle de peau de lapin et de nombreuses couches de gesso traditionnel (colle de peau+ blanc de meudon) avant de faire le dessin repris au pinceau à la terre d’ombre, puis j’ai posé les couleurs en plusieurs couches transparentes.   

Gravure de l'INHA

Ce qui m’amène à vous parler de la découverte que j’ai faite  dernièrement en flânant dans les collections numérisées de la bibliothèque de l’Institut national d’Histoire de l’Art un dessin du tableau fait par Jourdain pour un recueil de dessins de la Galerie du Palais Royal dans les années 1790.

Vue Noir et blanc du tableau de Raphael

Le tableau actuel

Cette photo est une version Noir et Blanc du tableau actuel. Cela permet de simuler une grisaille pour appréhender le dessin, de voir les zones d’ombre et de lumière, mieux comprendre les modelés et le dessin.

Mais ici il ne dévoile rien de l’arrière plan, si ce n’est la tête et les mains du personnage derriere la Vierge.

Dessin de Jourdain d'après le tableau de Raphael "la Vierge de Lorette"

Dessin du 18e

Sur ce dessin, on découvre tous les détails des drapés, aussi bien des vêtements que du voile (sur la tête de la Vierge et celui qu’elle a entre les mains).

Le personnage de Joseph est bien visible et complet. Quant au fond, il est composé de draperies très sophistiquées qui donnent à la scène beaucoup plus d’intimité .

Voici l’exemple concret de l’intérêt à retrouver dans  les traces du passé (numérisées et disponibles pour notre plus grand plaisir) des éléments qui pourraient permettre de mieux comprendre le travail d’un peintre. 

En l’occurence, ici, en plus de voir des détails qui ont disparus avec le temps on peut mieux analyser la composition et la mise en scène.

Merci l’INHA

%d blogueurs aiment cette page :