Peinture orientaliste

L’exposition « peintures des lointains » au Musée du quai Branly  m’a permis de découvir de jolies peintures orientalistes d’artistes peu connus comme, par exemple, Marie Tonoir  avec ce très beau portrait ci-dessous, ou Ange Tissier avec son Odalisque

 

Femme de Biskra par MARIE CAIRE-TONOIR

 

Tête de Femme de Birska de Marie Tonoir Photo RMN-Grand Palais (musée du quai Branly – Jacques Chirac) / Daniel Arnaudet

Huile sur toile
Don de Josephine Julien au Musée de la france d’Outre-mer en 1936
Dépôt au Musée de la Vallée Barcelonette
Marie Tonoir voyage avec son époux le peintre Jean Caire en Afrique du Nord. Durant l’hiver 1899-1900, ils se rendent dans l’oasis de Biskra en Algérie, où se retrouve une importante communauté d’artistes et d’écrivains.  C’est là que l’artiste fait le portrait de plusieurs femmes de Biskra.

 

ANGE TISSIER – Odalisque

 

L’odalisque d’Ange Tissier 1860 Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du quai Branly – Jacques Chirac) / Daniel Arnaudet

 

Huile sur toile
Don de Gaston Bernheim de Villers au Musée des colonies et de la france extérieure 1932

Quant à Jean-Baptiste Ange Tissier, il n’a jamais mis les pieds en Afrique du Nord. Pourtant il peint plusieurs toiles très orientalistes comme cette Odalisque , autrefois appelée l’Algérienne et son esclave.  Les détails soignés, le rendu des étoffes (imprimé,  transparence, plissé) font preuve d’ une grande maitrise dans l’art de peindre.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La beauté des orchidées

Les Grandes serres du Jardin des plantes sont magnifiques à visiter, en plus il y fait chaud : 2 bonnes raisons d’aller y trainer en cette saison hivernale. Depuis quelques semaines , de très beaux spécimens d’orchidées sont mis en scène dans cette forêt tropicale urbaine. Un joli sujet pour faire des photos ou du dessin en admirant l’exposition Mille et une orchidées.

Croquis ou photos

 

EnregistrerEnregistrer

Quelques images de Prague

St Nicolas, Saint Thyn ou Saint Valentin

En ce jour de St Valentin, je vous présente mon Coup de cœur pour  la ville de Prague .

4 jours à arpenter la ville pour découvrir  ses secrets, son architecture, son château, ses musées et ses clochers… ce n’est pas pour rien que la ville est surnommée « la ville d’or » ou « la cité aux 100 clochers ».

Petit tour en photos et croquis

La ville est imprégnée de tous les courants artistiques : renaissance, baroque, art nouveau ou déco… à chaque coin de rue un détail attire l’oeil. Les façades se parent de toutes les couleurs, les clochers prennent toutes les formes ou scintillent d’or, certaines habitations se mettent même à danser, Prague est une ville à regarder ou à croquer comme j’ai pu le faire à certains moments. Continuer la lecture

Les sanguines de Nicolas Robert

Nicolas Robert

Nicolas Robert  est un artiste naturaliste français (1614-1685)  connu pour ses vélins conservés au Muséum national d’histoire naturelle. Sur Gallica, j’ai trouvé 2 recueils composés de plusieurs dizaines de dessins à la sanguine sur papier japon d’une grande finesse.

Voici le lien qui vous permettra de feuilleter un des livres en question :

Recueil de plantes et de fleurs dessinnées* à la sanguine / par Nicolas Robert 

et un exemple d’illustration que l’on peut y voir

* texte original

dessin de fraisier à la sanguine

planche botanique tirée du recueil de Nicolas Robert – fragavia

Travail de graphiste

J’ai décidé de reprendre toutes les planches de cet ouvrage , de les nettoyer et de les remettre en page pour les faire revivre sous une nouvelle forme. Ce travail est  soumis, bien sûr, aux conditions d’utilisation de Gallica, et ne peut pas faire l’objet d’un usage commercial sans les droits qui sont liés.

Voici la même planche retravaillée avec photoshop et montée sur un fond de papier Ingres , le nom de la plante est celui de la note (décryptée) inscrite au graphite sur le dessin original. Les  détails montrent la qualité et la finesse du trait  des sanguines.  En cliquant sur la planche du fraisier, vous pourrez l’ouvrir  dans un format de très grande définition, afin de mieux juger du travail de graphisme. Attention gros fichier!

dessin à la sanguine d'un plant de fraisier

planche botanique retravaillée – fraisier

Continuer la lecture

Petite trouvaille

Cette jolie étude, trouvée sur Gallica, est un extrait du Recueil d’estampes d’après les plus beaux tableaux et d’après les plus beaux dessins, qui sont en France dans le cabinet du Roy… 

dessin , étude


Etudes pour le tableau de l’Ecole d’Athenes, d’après le dessin de Raphaël d’Urbain, qui est dans le Cabinet de M.r Crozat. 1729

Vous pouvez voir toutes les estampes du recueil numérisées ici  

 

LIENS

J’ai eu l’occasion de voir la fresque finale de Raphael L’École d’Athènes  peinte dans la Chambre de la Signature des musées du Vatican lors d’un voyage à Rome assez récent.

Erigone de Guido Renus

autre dessin du recueil

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Retrospective 2017

L’année 2017 n’a pas été une année très productive sur le plan de la recherche personnelle en peinture, pour des raisons surtout de temps. Mais les moments de réflexion font aussi partie du processus créatif. Sur le plan professionnel, j’ai eu l’occasion de travailler pour l’édition  et les commandes d’illustrations et d’infographies pour la presse ne font qu’augmenter.

DESSIN

Le plaisir de dessiner est toujours présent et les petits voyages sont toujours une source d’inspiration, une visite à Rome ou ailleurs … dont il reste quelques croquis. J’ai trouvé aussi une mine d’inspiration dans les albums photos des studios Reutlinger et la source n’est pas tarie. je ne livre ici que quelques exemples. Continuer la lecture

Still Life with Hat and Collar by Albert Henrich, 1925

Still Life with Hat and Collar – Albert Henrich

Nous n’avons pas beaucoup de détails sur la biographie  de ce peintre, Albert Henrich (1899- 1971) est allemand, sa carrière d’artiste a certainement été bousculée avec la Première guerre mondiale.  Sa peinture est principalement associée aux tendances réalistes du  mouvement Nouvelle Objectivité . On connait de lui quelques portraits comme celui du peintre A. M. Tränkler mais principalement des natures mortes comme celle ci-dessus (dont le thème est assez étonnant) peinte selon les techniques traditionnelles proches de la peinture hollandaise du 17ème siècle.

Liens

 mini galerie

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer