Légende de Juillet

« Jamais en juillet sécheresse n’a causé la moindre détresse »

©Photo. R.M.N. / R.-G. Ojéda Les Très Riches Heures du duc de Berry, Juillet the Musée Condé, Chantilly.

Juillet est souvent illustré par les travaux des champs comme ici dans le livre d’heures de duc de Berry

J’ai appris dans le livre des mois que :

L’année même de la mort de Jules César, Marc-Antoine, voulant honorer la mémoire du conquérant des Gaules, fit remplacer le nom de quintilis  (l’année romaine commençait en mars d’où quintilis (cinquième)) par celui de julius (Jules). De julius nous avons fait juillet.
Le poète Ausone a personnifié ce mois sous les traits « d’un homme dont les membres sont brunis par le soleil et les cheveux liés de tiges et d’épis ».

La Belle juillettiste

juillet , Les Mois, douze compositions d'Eugène Grasset, gravées sur bois et imprimées en chromotypographie Auteur : Grasset, Eugène-Samuel (1845-1917). Graveur
Version Noir et blanc

  

Juillet nous amène les grandes chaleurs, le 19 de ce mois finit Messidor dans le calendrier républicain et commence Thermidor, nom dérivé d’un mot grec qui veut dire chaud, C’est en juillet, en effet, que se produisent dans notre hémisphère les températures les plus élevées ; mais ces températures extrêmes atteignent, dans les différentes contrées, des degrés bien variables.

Les_mois_de_l'année_-_[...]Falck_Jeremiasz_btv1b8403643t_1
Les_mois_de_l'année_-_[...]Falck_Jeremiasz_btv1b8403643t_1
Thermidor- Photo Wikipedia
Thermidor- Photo Wikipedia
juillet,Les Douze mois de l'année , GALLICA
juillet,Les Douze mois de l'année , GALLICA

Canicule

tiré du Le Journal amusant du 23 juillet 1864 - Gallica ark:/12148/bpt6k5501065v
tiré du Le Journal amusant du 23 juillet 1864 - Gallica ark:/12148/bpt6k5501065v
A cette époque de l’année, la belle étoile, qu’on nomme Sirius, se lève et se couche en même temps que le soleil; les croyances populaires attribuaient à la présence de cette étoile les chaleurs plus vives de juillet, et, comme Sirius fait partie de la constellation du Chien, en latin canis, dont le diminutif est canicula (petite chienne), l’époque des températures élevées fut appelée canicule.
La canicule, qui tombe actuellement en juillet, est pour nous l’indice des grandes chaleurs de l’été. Mais le soleil ne se retrouve pas exactement au bout d’une année à la même place dans le ciel; il est en retard, et ce retard augmentant tous les ans, le soleil se lèvera dans la constellation du Grand Chien successivement en août, en septembre, en octobre, et enfin en plein hiver. De telle sorte que, dans quelques milliers d’années, nos petits-neveux accuseront peut-être la canicule de ramener sur la terre les froids rigoureux de l’hiver!
motiftypo-horizontal02

Recherche graphique

Voici quelques estampes trouvées dans Gallica pour illustrerJuillet et le travail de la terre qui en découle.


0 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :