J’ai décidé que le fil conducteur de l’année 2022 serait la gravure. Je porte depuis longtemps un intérêt particulier pour cette discipline qui requiert toutes les notions que j’aime : le dessin, la précision, la créativité et utilise en plus diverses techniques.

Je profite de ce dessin pour vous souhaiter une

Bonne et Heureuse année

La gravure du jour

Pour ce premier jour de janvier, voici une gravure de Félix Vallotton parue dans Le Cri de Paris le 1er janvier 1899. L’œuvre gravé de l’artiste est très connu mais on ne se lasse pas d’admirer sa technique sur bois gravé très épurée.

On peut voir ci-dessous comment Vallotton a synthétisé les formes pour parvenir à un équilibre entre les lignes et les aplats. Regardez bien la partie noire: le corps de la femme n’est pas dessiné et pourtant la lecture se fait parfaitement. C’est magique!

Gravure de Felix Vallotton - Gallica 1899
Gravure de Felix Vallotton - Gallica 1899

Pour la curiosité

Ci-contre,  la version de la couverture du journal satirique que vous trouverez sur les pages de Gallica. Mais vous pouvez aussi découvrir d’autres estampes ou des précisions sur l’artiste comme ici :

En prime, cette illustration intitulée « 1er janvier » :

Le 1er janvier, estampe de Félix Vallotton - gravure sur bois ; 179 x 221 mm -1896 -  ©Gallica
Le 1er janvier, estampe de Félix Vallotton - gravure sur bois ; 179 x 221 mm -1896 - ©Gallica

0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :