Nature morte : copie de maitre

Nature morte à l'aiguière de Wille Claesz Heda Petit Palais - Photo MF

Nature morte à l’aiguière de Wille Claesz Heda
Petit Palais – Photo MF

Exercice de copie

Si je vous parle de nature morte c’est aussi pour vous présenter le travail de copie que j’ai entrepris depuis un mois, et  personne ne sera étonné si je vous parle encore une fois de Claesz Heda,

Willem, pas Pieter…

Le choix du tableau est  » Nature morte à l’aiguière « 

J’ai eu l’occasion de voir un tableau de Heda au Louvre  et deux autres au musée des Beaux Arts de Strasbourg mais en voyant  celui du Petit Palais , un petit je ne sais quoi m’a transporté dans le tableau, quelque chose qui ne s’explique pas … ( lire article précédent)  Mais voilà, c’est le  le déclic : c’est décidé , si je dois apprendre la technique autant essayer de comprendre les gestes du peintre en les copiant … quel prétention, me direz-vous!!! Certes,  mais quel apprentissage aussi, même si je n’en tire qu’une infime partie , celle-ci devrait être profitable pour avancer.

J’ai entrepris dans un premier temps de préparer mon support à l’ancienne, je n’ai pas hésité une seconde  pour le format , moi qui travaille toujours sur des petits formats me voici avec un panneau de  48 x 75 xm juste un peu plus petit que l’original, mais immense pour moi.

Preparation du support :

  • Un panneau de contreplaqué de 20mm d’epaisseur
  • 2 couches de colle de peau de lapin sur tous les côtés pour eviter toutes déformations
  • une bonne douzaine de couches d’enduit maison fait moitié colle de peau – moitié blanc de Meudon
  • laisser sécher les couches, poncer et  lisser entre 2 à partir de la 5éme ou 6ème couche
  • Une fois bien sec , j’ai préparé un fond gris-verdâtre à l’huile trés diluée  (j’ai mis 2 couches)

 

Petite parenthèse :

le tableau voisin est un tableau de Pieter Claesz

P_CLAESZ_PP_MF

 Les premières phases de mon travail de copie :

 

et pour finir je vous montre à quel niveau je suis aujourd’hui

 

Etape 6

Etape 6

HEDA_detail4

zoom sur les objets

à suivre …

4 réflexions au sujet de « Nature morte : copie de maitre »

  1. Christine

    Je vous dis bravo ! Belle ambition, non ce n’est pas de la prétention. Comment avez-vous procédé pour le dessin ? J’aimerais également savoir les dimensions de votre tableau. Claez-Heda, un grand maître de la peinture ! Je vous suis 😉

  2. admin Auteur de l’article

    Merci Christine, pour ces encouragements et pour votre visite. Ce blog est encore « en travaux » tout comme la peinture 😉
    Pour le report du dessin, le mieux aurait été une mise au carreau, mais mon but étant ici la peinture et non le dessin j’ai opté pour un report aux pigments. J’ai fait des sorties noir et blanc sur mon imprimante à la taille de mon tableau, j’assemble les feuilles ,puis je frotte du pigment avec un chiffon sur le verso (je choisis la couleur en fonction du fond déjà fait et de la peinture) en l’occurrence blanc car cela s’adaptait bien pour le drapé. Je pose le tout délicatement sur le support, je scotche et je trace au crayon les lignes que je souhaite… c’est la même chose que le calque, peut être un peu plus délicat mais plus juste car il n’y a qu’un seul report … avec le calque il y a 2 tracés.
    Une fois fini, j’ai enlevé la photocopie et avec du médium j’ai repris tous les traits pour fixer le pigment et j’en ai profité pour mettre en place les zones les plus blanches du drapé (avec un mélange mediumlight-pigment) … j’avoue avoir un peu improvisé mais cela m’a permis d’avoir une base pour peindre ensuite. L’avantage qu’il y a dans ce tableau de Claesz c’est que la palette de couleur est vraiment réduite et pour les premières couches, je n’avais que de la terre d’ombre naturelle à poser. Cela m’a donné une sorte de grisaille comme base de travail.
    Les subtilités dans les couleurs sont venues avec les couches suivantes.

  3. Christine

    Voilà qui est intéressant, une technique que je ne connaissais pas, je connais la technique du poncif, celle-ci semble efficace également. Bon courage pour la suite. 😉

Les commentaires sont fermés.