Exposition Rembrandt, l’intimité d’un peintre

C’est reparti pour une belle série d’expositions à voir, et pour la première de la saison j’ai choisi l’exposition Rembrandt au Musée Jacquemart -André

affiche de l'exposition Rembrandt Intime

« Rembrandt intime » nous dévoile la vie du peintre avec beaucoup de profondeur à travers la spiritualité, la famille , la société, sans oublier sa personnalité.

3 œuvres, 3 époques

J’ai toujours beaucoup de plaisir à voir les expositions dans ce musée, les salles sont petites, le circuit est  bizarrement agencé et pourtant la promiscuité avec les oeuvres crée un lien particulier entre le peintre et le visiteur… impossible de retrouver cette intimité dans les grands lieux d’exposition parisiens. Une fois encore le thème est en accord avec l’endroit, il faut dire que le musée possède 3 œuvres peintes de Rembrandt et c’est un peu autour d’elles que s’articule l’exposition.

  • Une peinture de jeunesse, exécutée à 23 ans, et empreinte de spiritualité avec la premiere version des pèlerins d’Emmaüs
  • Le portrait d’ Amelia vann Solms, épouse d’un mécène , qui illustre la période de reconnaissance de l’artiste, les années fastes.
  • Le portrait du Dr Tholinx , qui marque le changement de style chez l’artiste et une grande liberté d’expression.

 

 

Quelques peintures de l’exposition Rembrandt

Autour de ces 3 tableaux , 53 œuvres (dessins , gravures et peintures) sont présentées pour le plus grand bonheur des yeux. Le nez sur les œuvres, on peut  imaginer le travail de l’artiste, voir glisser le pinceau sur la toile, apprécier la maitrise et apprendre en regardant. On retrouve bien sur des autoportraits de l’artiste mais aussi  un portrait de Titus, son fils, Saskia, sa première épouse , des scènes historiques ou bibliques, des notables en habits …

 

A l’entrée, 2 petits films sont présentés sur le travail du maitre et sur l’impression 3D d’un travail numérique basé sur l’analyse de la technique de Rembrandt .

 

Rembrandt, graveur

La sélection de dessins exposés a été  choisie parmi l’importante collection d’estampes, ou dessins que le maître a laissée. On peut d’ailleurs en retrouver certains sur Gallica. La présentation de certaines estampes à differents stades de gravure nous renseigne sur le processus créatif de Rembrandt, et je vous ferai dans le billet suivant quelques démonstrations assez intéressantes.

J’ai ajouté une sélection de gravures trouvées sur Gallica en rapport aux peintures exposées. Je vous invite surtout à vous rendre au musée Jacquemart-André car ces visuels ne peuvent en rien transcrire une telle exposition et il reste quelques surprises…

 

Liens sur l’exposition Rembrandt

 

Dossier de presse 

l’application I-tunes de l’exposition

 Rembrandt (1606-1669) Portrait de l’artiste en costume oriental