Au dela de la simple copie

J’ai découvert, il y a peu de temps, la base d’Antin qui présente les collections numérisées de la Villa Médicis, Académie de France à Rome. En explorant la base j’ai trouvé parmi le travail des pensionnaires de la Villa des copies de Maitres, faites dans le cadre de recherche personnelle ou comme élément de décoration comme ce « Poussin » qui décorait le plafond d’une des chambre de la Villa jusqu’en 1978. Mais c’est un portrait qui a eu toute mon attention.

Portrait de David D’Angers

Ernest Hébert, avait décroché le premier prix de Rome en 1839 et  fut l’un des pensionnaires de la Villa. Lors de son séjour il a peint le portrait du sculpteur David d’Angers d’après un dessin de Jean-Auguste Dominique Ingres.

Le dessin d’Ingres est au Louvre dans la collection d’arts graphiques, il est dessiné à la mine de plomb et il mesure environ 20 x 16 cm il est signé, dédicacé, localisé et daté  : ‘Ingres à son ami David/Rome 1815’

David d’Angers a été lui aussi pensionnaire à Rome en 1812, tout comme l’avait été Ingres quelques années auparavant. On peut donc imaginer que ce portrait ou une autre version était toujours à Rome lorsque Hébert a décidé d’en faire une peinture que je trouve trés réussie.  La coiffure, le regard, l’expression tout est juste et bien interprété.

Jugez vous même :

 

La « copie » est donc une huile sur toile de 55.3 cm x 45.7 cm
avec l’inscription « EH » monogrammé entrelacés, copie d’après un dessin d’Ingres
par HEBERT Antoine-Auguste-Ernest

du beau travail , ne trouvez-vous pas?

 

EnregistrerEnregistrer

%d blogueurs aiment cette page :