Légende de Mars

Dans le calendrier romain de Romulus, l’année commençait en mars, et le premier mars était donc le premier jour de l’année. 

Gravure extraite de la Galerie agréable du monde © Gallica
Le dieu Mars était représenté en guerrier. Le coq, symbole de vigilance, lui était consacré.
Le poète Ausone place auprès de lui un bouc pétulant, une hirondelle qui gazouille, un vase plein de lait, qui, avec l’herbe verdoyante, annoncent le retour du printemps. Mars, dieu de la guerre, est parfois confondu avec la déesse Bellone. C’est dans le temple  de la déesse qu’étaient reçus les généraux vainqueurs, et que l’on donnait audience aux ambassadeurs.
A la porte du temple était une colonne contre laquelle le héraut, l’officier public chargé de déclarer la guerre, lançait une pique pour annoncer que la guerre venait d’être décidée.

Dans le calendrier républicain la période du 19 février au 21 mars, était encore un mois d’hiver secoué par les vents d’où son nom Ventose.

Voici donc Ventose entre 2 représentations du printemps:

Le Printemps de  Le Prince 
gravure de 1767
Le Printemps de Le Prince gravure de 1767
Wikipedia
Wikipedia
Le printemps , estampes tirées d'un recueil de mode
Le printemps , estampes tirées d'un recueil de mode

Recherche graphique

Voici d’autres images, gravures, enluminures  pour illustrer la saison printanière ou le mois de mars.


%d blogueurs aiment cette page :