RETROSPECTIVE 2016

Chaque année, j’aime  faire un petit bilan annuel de mon travail, cela me permet d’évaluer le temps consacré et le chemin encore à parcourir (même s’il n’a pas de fin). J’ai toujours la sensation de ne pas avoir assez travaillé, laissé beaucoup de projets sur le côté, entamé plein de dessins ou peinture sans être allée jusqu’au bout. 

Voici donc un petit regard sur l’année qui vient de se terminer

detail de peinture, carafes et verre

détail – huile sur bois

LE BILAN PEINTURE

Bien sûr je ne mets ici que les peintures et dessins aboutis ou ceux dans lesquels je me retrouve. A la poubelle, les concours, essais, ou autres travaux faits sans conviction ou pour lesquels l’idée n’a pas vraiment émergé.

Je m’aperçois que ce sont essentiellement des natures mortes faites sur le motif ou des copies (l’une faite au Louvre, l’autre est plutôt une interprétation). De nouvelles idées devraient voir le jour en 2017, basées sur les techniques anciennes mais plus créatives, enfin je l’espère …

 

BILAN DESSIN

zoom sur le dessin du foulard

zoom sur le dessin du foulard

Pour les dessins , le bilan est plutôt tristounet à part quelques dessins d’objets du quotidien, faits assez rapidement, je n’ai vraiment pas fait grand chose. C’est bien dommage, car j’ai toujours beaucoup de plaisir à me lancer dans des séries de dessins comme je l’avais fait pour les boites (voir bilan 2015) et mon grand projet en gravure  a du être mis de coté pour l’instant mais je pense le reprendre prochainement.

 

ILLUSTRATION

Si le bilan « dessin personnel » est restreint, il est vrai que je n’ai pas chômé sur le plan professionnel. J’ai eu beaucoup de commandes en illustration, de nombreux thèmes pour la presse  et un livre à illustrer pour les éditions Rustica sur les jardins d’eau qui va sortir dans quelques semaines (je vous informerai).

Voici un petit échantillon de travaux sur les oiseaux, les plantes, les insectes, le jardin  avec différents médiums, crayons de couleur, infographie, aquarelle …

 

Merci pour vos visites , et à l’année prochaine pour le prochain bilan