Voilà presque 20 ans, j’ai entrepris une formation d’infographiste qui avait surtout pour but de manier les outils numériques avec le pack magique de l’époque : Photoshop, Illustrator et XPress. Depuis, mon travail a oscillé selon les styles graphiques à la mode ou les demandes des Directeurs Artistiques. 

Portrait-aqua 2b

De la tablette graphique au pinceau

Les moyens numériques pour dessiner, peindre, animer ont évolués très vite avec pour principal intérêt : la rapidité d’exécution ou faire de la créativité un business. Bluffer, automatiser, « photoshop-er »; les outils se sont développés selon ces consignes et sont devenus indispensables.

Alors, le plaisir de revenir aux médiums traditionnels a repris le dessus, et, quand c’était possible, j’ai troqué le stylet pour les crayons et les pinceaux pour faire des carnets de voyage, du croquis en groupe, ou des ateliers d’art. Et le choix des techniques ne manquent pas, que ce soit en dessinoupeinture

n°1 - croquis rapide pour un défi un portrait par jour
Encre et aquarelle ©IsabelleFrances
Portrait à l'aquarelle inspiration technique de Lynda Bell-Mann sur Sktchy
Portrait à l'aquarelle inspiration technique de Lynda Bell-Mann sur Sktchy
Portrait au stylo de Sid Saar  sur Sktchy -©I.Frances
Portrait au stylo de Sid Saar sur Sktchy -©I.Frances

Depuis quelques mois, je travaille sur le thème du portrait. J’avais déjà abordé le thème en peinture, puis j’ai repris mes crayons pour des techniques moins contraignantes et plus faciles à mettre en place (Stylo, aquarelle, dessin ….) 

Retour au numérique

 En suivant les cours de Sktchy Art School, j’ai découvert le logiciel Procreate à utiliser sur iPad avec l’Apple pencil. Ces 3 éléments sont les ingrédients  magiques pour faire du dessin numérique en ayant le plaisir du traditionnel.

Techniques multiples avec Procreate

Après quelques cours avec Lisa Filion en vidéo je me suis lancée dans des techniques plus libres pour tester les outils et, c’est terriblement addictif. 

Portrait d'Elyse Thoms  sur Procreate, modèle Sktchy- techniques d'aquarelle -©IF
Portrait d'Elyse Thoms sur Procreate, modèle Sktchy- techniques d'aquarelle -©IF
Portrait  sur Procreate, modèle Sktchy- essai et recherche de pinceaux -©IF
Portrait sur Procreate, modèle Sktchy- essai et recherche de pinceaux -©IF
Portrait peint sur Procreate, modèle Sktchy- test de recherche technique-©IF

Mon avis et mes conseils.

L’outil magique est avant tout l’Apple pencil.Et pour l’utiliser, j’ai préféré Procreate à Fresco pour le rapport qualité-prix. 

Voilà un stylet, qui a vraiment la forme d’un crayon à papier !!! (mais pourquoi n’y avoir pas pensé avant) et il a une excellente réactivité. On passe du crayon au pastel ou au stylo plume sans se salir les mains, ni sortir tout l’attirail, avec quasiment le même plaisir de faire.

Pour les techniques de peinture, cela demande un peu de recherche personnelle. Il faut d’abord tester les brushes, comprendre les effets et les réglages. J’avoue que je n’ai pas encore tous les pinceaux en main. Mais petit à petit, je me sélectionne quelques outils personnels. Et le choix est très, très large!

Pour la prise en main du logiciel, si vous connaissez Photoshop ou Gimp, vous n’aurez pas de souci d’utilisation. Sinon je vous conseille de faire le tour de tous les outils et de regarder quelques vidéos sur le net.

Le premier avantage à travailler sur iPad est de pouvoir dessiner ou peindre dans toutes situations. Disposer de différents matériels graphiques partout, est quand même un facteur non négligeable. Beaucoup de graphistes travaillent avec ses outils, pour exemple ce camp d’entrainement pour  illustrateurs MATSBOOTCAMP, véritable vivier créatif. 

Cette formule semble aussi intéressante pour faire du lettrage, construire des lettres ou des mises en page et vous comprendrez aisément la fonction StreamLine des pinceaux.

L’autre avantage du numérique est le travail sur calque, les retours en arrière possibles et la maîtrise du geste améliorée … mais, je vous préviens, vous n’aurez pas tout à fait la même satisfaction. 

Si si, vous savez de quoi je parle  …

Je finirai quand même cet article, en vous conseillant de continuer à utiliser les outils traditionnels en parallèle. Le numérique doit être et rester un outil supplémentaire à l’art, en aucun cas il ne doit s’y substituer. 

Dessinez et,

Amusez-vous !


0 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :